Entre l’Asie et l’Europe : Istanbul – Part IV

« Salt Bae Be Like ! »

« Bienvenue chez Nusr-Et Ladies. »

Et oui, nous n’avons pas eu l’occasion d’y aller à Dubaï (vu les prix), on allait toute de même pas encore manqué cette opportunité voyons. C’est sur notre 31 que nous nous dirigions vers ce fameux restaurant.

Une foule sur le ponton du restaurant nous a tout d’abord refroidi car nous n’avions pas réserver. Entre les couples, les groupes d’amis et les familles, nous pensions ne pas manger ce soir-là.

« Le temps d’attente est variable. Vous pouvez attendre 10 minutes comme 1h.

On pouvait clairement lire la déception sur nos visages. Mais bon rien n’était perdu et puis il était hors de question que cela tue mon humeur et surtout mon maquillage que j’ai mis du temps à réaliser.

Nous avons donc pris le temps d’admirer l’efficacité de l’organisation. Chaque personne présente avait une tâche bien précise. Tous vêtus de leurs tabliers, ils dégageaient une bonne énergie qui aidait à patienter.

L’odeur de la viande grillée, les vives flammes du barbecue, les gigots et entrecôtes exposés. On se croirait dans une boucherie de luxe.

Après une vingtaine de minutes, le serveur vient nous chercher pour nous installer. C’est étonnement surprises que nous nous dirigeons vers notre table.

Nous avons quand même consulté la carte du menu malgré que nous savions déjà ce que nous voulions.

Une merveille. La viande super tendre qui fond en bouche avec le pain et le beurre fondu. Je n’avais jamais mangé de viande aussi tendre auparavant. Mes papilles s’en souviennent encore.

Petit bémol : vu le monde qui attend sur le ponton, le service est super rapide mais j’ai eu le sentiment qu’on ne nous laissé pas le temps de savourer et apprécier le moment. Les commis sont très présents et commencent à débarrasser le moindre petit détail que nous mettons de côté. C’est plutôt : mangez et libérez la place.

Ah oui, le prix. Eh bien dites vous bien que pour la qualité du repas, je n’ai payé que 35 euros. Oui oui, vous avez bien lu 35 euros. Alors si jamais vous êtes à Istanbul : foncez-y !

Notre dernier jour : ça sent la fin.

Des petits plaisirs et achats de dernière minutes. C’est dans un centre commercial que nous avons décidés de finir notre séjour.

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez déjà pu apercevoir une de mes meilleures trouvailles dans ce centre commercial. En effet, j’ai acheté 2 pulls et 2 manteaux chez Koton pour un total de 107 euros. Encore une fois, ce sont de très bonnes affaires. Très bonne qualité et en termes de choix, on avait de quoi faire.

Dernier petit plaisir culinaire : Pidem vend des pizza turques appelées Pide qui sont excellentes. Une plate extrêmement fine et un fromage fondant. Et la petite touche sucrée : Mado. C’est un peu l’équivalent de notre Hagen-Dazs. Des desserts à tomber par terre. Sans oublier notre chouchou de tous nos voyages : Krispy Kreme spécialement pour les déguster à notre retour à l’hôtel.

Et c’est là que s’achève notre petite excursion à la frontière entre ces 2 continents. Istanbul est une destination pour un court séjour 4/5 jours maximum. Très avantageux au niveau des affaires de maison et tout ce qui concerne les préparatifs d’événements. Si vous avez l’occasion, allez-y pour un petit break.

Y êtes-vous déjà allé ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s