Buda-Pest : Happy 4th Anniversary ♥️

– « Quelle est la prochaine destination ? »
« Prague ou Budapest ?
– « Budapest »

A l’occasion de nos 4 ans de relation, Monsieur et moi avons voulu faire un voyage comme nous avions fais pour nos 2 ans (Je vous laisse deviner la destination).

Il y’a des destinations que je privilégie plutôt pour l’hiver et d’autres pour l’été. A chaque saison sa destination ! And Budapest is for winter.

Nous avons décidé de voyager le week-end du 14 mars : la période où le coronavirus commençait à gagner pas mal de terrain en France.

Jeudi 12 mars, 20 heures c’est devant TF1 que nous attendions les directives du Président. Va-t-il fermer les frontières du pays ? C’est la seule réponse que j’attendais réellement. Va-t-on pouvoir voyager ?

La réponse fut oui ! Heureuse d’apprendre que nous allions pouvoir faire notre petit week-end à Budapest, je me suis empressée de faire les valises.

« Le coronavirus est là mais c’est pas grave on va d’abord voyager. On verra ça à notre retour. »

Vendredi 13 mars, 11 heures. C’est un aéroport vide que nous avon découvert. Ayant pour habitude de voyager, ce fut la première fois que je n’ai pas reconnu l’Aéroport de Charles De Gaulle : pas de queue pour les contrôles, personnels pratiquement inexistants et une ambiance assez morose. Les voyageurs sont plus que vigilants : je dirai même paranos. Armés de gants, masques et gels hydroalcooliques, j’avais l’impression d’être sur une autre planète.

13:05, décollage de l’avion. J’ai peut-être l’habitude de voyager mais j’ai toujours aussi peur du décollage. La sensation de monter dans les airs et que mon coeur reste au sol me retourne l’estomac.

15:20, Arrivée à Budapest. Petit aéroport, aucun contrôle et très peu de douaniers. Un chauffeur nous attendait pour nous emmener directement à l’hôtel. Privilégiez des navettes aéroports dès votre arrivée (je reviendrai sur le sujet dans un prochain article).

Situé à 40 minutes de l’aéroport, le Grand Jules Hotel Boat est un hôtel bateau qui est stationné sur le Danube non loin du Parlement hongrois. Lors de la préparation du voyage, je suis tombée sur cet hôtel je me suis dis « Pourquoi ne pas tester ? Ca change ». Je me croyais vraiment à bord du Titanic surtout une fois dans le couloir.

Agréablement accueillis par la réceptionniste, elle nous a aussi remis un plan de la ville et nous a gentiment indiqué où se situait tous les points phares de notre planning de week end.

Nous avons donc profité de cette fin d’après-midi pour découvrir la quartier et même la ville avant notre première activité : une croisière sur le Danube.

Etant donné que notre rendez-vous n’était qu’à 19h40, nous nous sommes baladés en amoureux dans les rues de Budapest.

Petite histoire sur cette fameuse ville ou plutôt devrais-je dire l’histoire de 3 villes : Obuda, “ancien Buda”, Buda, la ville haute située sur la rive gauche du Danube et Pest, la ville basse qui se trouve sur la rive droite du fleuve.

Mais ce n’est qu’en 1873 qu’Obuda, Buda et Pest se sont unies définitivement pour prendre finalement le nom de Budapest. Cependant, j’ai pu constaté que les locaux attachés à leur histoire continuent de faire la distinction entre Buda et Pest.

18:50. L’heure du rendez-vous approchait mais je dois tout de même vous préciser qu’à cette période, il faisait assez froid à Budapest. Nous avions donc opté pour un petit café non loin du lieu de notre rendez-vous pour nous réchauffer.

Comment vous dire que nous avons plus qu’apprécié ce petit café : accueil chaleureux (il faut quand même avouer que c’est tellement plus facile de faire mieux que les Français surtout les Parisiens, mais les hongrois sont adorables et bienveillants), ambiance cocooning surtout après avoir passé l’après-midi dans le froid, cela nous a fait le plus grand bien.

19:30. Rendez-vous sur le ponton pour monter à bord. Une croisière sur le Danube de nuit : vin chaud traditionnel hongrois et de la bonne musique. C’était vraiment agréable pour finir cette soiree. Nous avons pu admirer la splendeur du Parlement hongrois.

Vin chaud

20h45. De retour au point de rencontre, nous nous sommes dirigés vers Pest en vue de trouver un restaurant pour dîner avant de rentrer. Durant notre balade, on était tombés sur de bons restaurants qui mettaient l’eau à la bouche. Nous sommes donc reparti pour découvrir les saveurs hongroises. Malheureusement, la plupart des restaurants traditionnels étaient fermés à cause du coronavirus. Ils étaient entre ouverts pour informer la clientèle de cette situation inédite. Nous avons tant bien que mal continuer à chercher un resto local et comment vous dire que ça a été une grosse déception.

Les plats étaient beaucoup trop salés, sans attaches à la culture hongroise d’après moi. Je trouve que c’était plus turc que hongrois. Nous avions commandé un plat composé de différents petits plats mais je ne saurai vous dire exactement ce que c’était. Il y avait des frites, cordons bleus, riz, escalope de dinde ou poulet, et des champignons panés frits. Nous avons tout de même mangé malgré tout. Sur cette mauvaise note, nous avions fini notre première journée à Budapest. Il était temps de rentrer se reposer.

Samedi 14 mars. Dans la nuit de vendredi à samedi j’ai reçu un mail : encore une mauvaise nouvelle. De quoi bien démarrer cette nouvelle journée. Avant notre départ, nous avions pris le temps de réserver la visite guidée du parlement hongrois (un incontournable de Budapest) : réservation faite pour samedi à 10h. Et bien, le coronavirus a encore frappé : le Parlement a fermé ses portes et toutes les visites sont donc annulées. Nous étions assez déçus puisque nous avons de bons retours concernant cette visite et ne pas pouvoir la faire c’est comme si vous veniez à Paris sans voir la Tour Eiffel. Mais bon, nous nous sommes contentés de l’admirer depuis la fenêtre de notre chambre.

Situé à un emplacement stratégique, le Parlement est illuminé toute la journée par les rayons du soleil. Que ce soit à l’aube, au coucher du soleil ou même de nuit, je ne me lasse pas de le contempler. La visite étant annulée, nous avons poursuivi notre planning de la journée : balade en ville, et les fameux bains thermaux.

Un petit creux : on s’arrête chez Félix. Ma collègue n’a pas arrêté de me vendre du rêve à propos de ce restaurant. Il était pour moi hors de question de rentrer à Paris sans y avoir mis pied.

Amoureuse de café, ma collègue m’a tant parlé de leur Flat white mais vous me connaissez je reste fidèle à mon thé.

Un thé à la menthe pour moi et un thé Sencha pour Monsieur sans oublier l’assiette de fruits. Le Félix Kitchen & Bar est considéré comme l’endroit chic de la ville pour les adeptes de luxe. Une décoration marbrée luxueuse et un service très opérationnel ont su conquérir mon cœur. Parlons prix maintenant. Et bien figurez vous que pour le service et le cadre, je m’attendais à payer beaucoup plus mais le tout nous a coûté que 13,46€. Un petit goûter que ne vaut pratiquement rien comparé aux cafés parisiens. J’ai adoré le temps passé dans cet endroit, je vous le recommande si vous passez à Budapest.

Après cette petite pause, nous nous sommes baladés dans la ville et avons découvert des petits coins de paradis pour les nature lovers. De grandes places entourée d’arbres et de fleurs, on y respirait l’air pur en appréciant les chant des oiseaux.

Après l’effort (oui c’était un effort de monter les collines pour enfin arriver au sommet de la Citadelle), le réconfort. Budapest est également réputé pour ses bains thermaux. Les Bains Széchenyi et Gellert sont les plus connus. Nous avons opté pour les Bains Gellert puisque nous étions à 500m.

Deux entrées pour toute la journée à seulement 25,46€.

Détente et relaxation était les mots d’ordre pour cette fin d’après-midi. Nous avons pu profiter de la situation épidemique pour ne pas voir beaucoup de monde dans les bains qui d’habitude sont bondés à craquer. Enfin un bon point avec ce virus. Les piscines thermales à 36 et 40 degrés étaient devenus mes endroit préférés de tout le centre. Mais nous avons profiter de tous les autres service : piscine, sauna, hammam, salle de repos. Une fois dans les bains, le temps semble s’arrêter, nos corps se laissaient emporter par les faibles mouvements d’eau des bains et tous nos muscles totalement décontractés ne résistaient plus à la pression de l’eau si chaude. Un vrai moment de détente. Je n’ai malheureusement pas pu prendre de photos à l’intérieur puisque je voulais profiter entièrement de ce moment en amoureux mais vous pouvez retrouver de belles photos sur leur page internet.

19 heures, la fatigue a commencé à se faire ressentir et l’état de santé de Monsieur commençait à se dégrader (oui, il était pas au mieux de sa forme même si les bains lui ont fait un bien fou), il était l’heure de rentrer.

Douche et puis au lit, on commande à manger ce soir !

Monsieur grelottait déjà au lit je me suis donc chargée de ramener le diner. A l’aide de la réceptionniste, nous avons pu commander japonais pour cette soirée. Mais encore une fois, beaucoup trop salé ! Je ne sais pas si cela fait parti de leur alimentation mais c’est excessif pour ma part, je vous conseille donc à chaque commande de préciser moins de sel sinon vous n’échapperait pas à la déception. Nous n’avons pas tarder à nous endormir puisque le lendemain une voiture devait venir nous chercher à 7h30 à l’hôtel. Et oui, c’est déjà la fin de ce séjour.

Budapest a été pour moi, et Monsieur d’ailleurs, une réelle découverte malgré certains lieux fermées et les rues désertes. Nous avons beaucoup apprécié la ville et je pense d’ailleurs que nous reviendrons quand tout sera réglé car nous sommes persuadés que même si nous avons agréablement été conquis par cette ville, nous en avons pas fait le tour.

Avez-vous déjà été à Budapest ?

7 commentaires sur “Buda-Pest : Happy 4th Anniversary ♥️

    1. Hello ma belle, merci pour ce petit commentaire ☺️ Effectivement c’est une belle destination à faire mais en cette période mieux vaut repousser. Comme on dit la patience payera et vous pourrez pleinement profiter de Budapest en Septembre 😊

      Aimé par 1 personne

  1. Hello ma belle ! Merci pour ce bel article qui donne envie de voyager 🙂 J’ai eu le même problème lors d’un week-end à Amsterdam , c’était le début du coronavirus et pas mal de choses étaient fermées 😦

    Des bisous 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou ☺️ Jolies photos de Budapest ! Je devais y aller cet été mais on a finalement annulé mais ce n’est que partie remise ! Les photos donnent envie.
    Je te conseillerais aussi Prague si tu n’es pas allée entre temps ! C’est une jolie ville , même si je trouve que les habitant.e.s sont pas les plus chaleureux.ses ! Mais ça vaut le coup (surtout pour manger un bon Tredlnik , et les panés de fromage ahah).

    Aimé par 1 personne

Répondre à Forevergow🤍 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s